logo-cntc

NAR-CNT-Banner

logo-narc

 

 

Communiqué de presse

 

 


Le Conseil national du Travail et le Conseil central de l'Économie ont émis le 20 décembre 2016 un avis commun sur le prix des cartes train à partir du 1er février 2017.

 

 

 

En prévision de l’augmentation tarifaire des cartes train qui entrera en vigueur le 1er février 2017, les interlocuteurs sociaux réunis au sein du Conseil central de l’économie (CCE) et du Conseil national du travail (CNT) ont, ce 20 décembre 2016, émis un avis unanime qui aborde plusieurs thèmes.

 

Les nouveaux contrats de gestion de la SNCB et d’Infrabel : Les interlocuteurs sociaux rappellent leurs demandes communes concernant les futurs contrats de gestion de la SNCB et d’Infrabel et demandent qu’on y donne suite.

 

La stratégie commerciale de la SNCB pour le segment domicile-travail: Les interlocuteurs sociaux regrettent que ce soient surtout les employeurs et les travailleurs qui contribuent aux coûts liés aux investissements dans un service de qualité sur le rail. Ils attirent l’attention sur le fait que des investissements publics visant à encourager l’usage du rail restent nécessaires, et ce d’autant plus que le contexte actuel est caractérisé par des problèmes de mobilité de plus en plus aigus. Dans ce contexte, le train remplit, particulièrement dans le cadre des déplacements domicile-travail, une fonction spécifique d’intérêt général.

 

Les tarifs des abonnements de train pour les déplacements domicile-travail : Les interlocuteurs sociaux nuancent de manière critique les performances en matière de ponctualité de la SNCB auxquelles est liée l’augmentation des tarifs des cartes train trajet en application au 1er févier 2017.

 

Les interventions des travailleurs et des employeurs dans le prix des déplacements domicile-travail en train : Les interlocuteurs sociaux attirent l’attention sur le fait que l’intervention personnelle des travailleurs dans le coût des transports en commun publics passera de 25% en moyenne (au 1er février 2009) à 32,6% en moyenne (à partir du 1er février 2017). Ils demandent par ailleurs que soit résolue l’incompatibilité entre l’article 1er de la loi du 27 juillet 1962 et la CCT 19 octies.

 

La qualité du service de la SNCB: Les interlocuteurs sociaux demandent quelques modifications au calcul du coefficient de ponctualité sur lequel se base actuellement l’adaptation tarifaire des cartes train trajet. De surcroît, ils se posent des questions quant à la fiabilité des résultats de l’enquête concernant la satisfaction des voyageurs ferroviaires.

 

Les cartes campus et cartes scolaires: Pour les interlocuteurs sociaux, tous les jeunes qui étudient et travaillent en alternance, quelque soit l’institution dans laquelle ils sont inscrits, devraient pouvoir bénéficier, pour leurs déplacements domicile-école en train, des tarifs scolaires de la SNCB (i.e. tant des cartes campus que des cartes train scolaires).

 

Titres de transport et tarifs multimodaux de la SNCB pour les déplacements domicile-travail: Les interlocuteurs sociaux demandent d’être consultés par la cellule “Multimodalité” de la SNCB avant l’instauration de nouveaux tarifs et/ou de nouveaux titres de transport multimodaux pour les déplacements domicile-travail, car ces derniers relèvent depuis longtemps de leur domaine de compétence.

 

 

 

Av. de la Joyeuse Entrée, 17-21 - 1040 Bruxelles - Tel: 02 233 88 11 - Fax: 02 233 88 59 - E-mail: cntgreffe-nargriffie@cnt-nar.be - Website: www.cnt-nar.be
Blijde Inkomstlaan, 17-21 - 1040 Brussel - Tel: 02 233 88 11 - Fax: 02 233 88 59 - E-mail:
cntgreffe-nargriffie@cnt-nar.be - Website: www.nar-cnt.be

filetc-klein